L'importance de la déclaration médicale et de la consultation spécialisée en plongée sous-marine.

L'océan Atlantique, Le lac Titicaca, la Mer Méditerranée, l'océan Pacifique, le Golfe du Mexique, le Grand Lac salé, l'océan Indien, la Mer Rouge, l'océan Arctique, le Lac Léman, la Mer des Caraïbes, l'océan Antarctique, , la Mer Noire, le Lac Victoria et tous les autres qui nous entourent et fascinent les êtres humains depuis la nuit des temps.

Cette immensité d'eau nous attire et nous fait peur à la fois. Elle constitue un défi incroyable pour toutes les époques et civilisations!





Dans l'antiquité, l'eau représente une source de trésors et d'ornements et la plongée se résume surtout à de longues apnées. Par la suite, l'homme a cherché à améliorer sa compréhension du monde subaquatique.  Les premières cloches de plongées font leur apparition suivies ensuite par les lourds scaphandres reliés en surface et enfin nos magnifiques gilets stabilisateurs communément appelés "stabs"! Nous disposons aujourd'hui d'un appareillage exceptionnel nous permettant de nous déplacer dans cette immensité bleue. Et qui n'a pas rêver de rencontrer Némo dans son anémone, de nager avec les dauphins, de voguer au grès des courants avec les tortues sous-marines, de participer au ballet harmonieux des raies manta et pour les plus téméraires, de rencontrer les requins! 

J'ai accompli mon rêve le 18 mai 2015 dans la Mer des Caraïbes. C'est l'un des plus beaux jour de ma vie suivi par la suite d'innombrables expériences sous-marines tout aussi incroyable les unes que les autres. Mon regret est d'avoir mis longtemps à me lancer à cause de ces mots : "Tu es folle! C'est super dangereux! Ce n'est pas physiologique", "Tu vas te blesser sur les coraux, te faire mordre!", "Tu as des allergies, eu des tendances asthmatiques dans l'enfance." Et j'en passe...

La plongée est un sport qui s'apprend et se maîtrise. Il n'est certes pas physiologique de respirer sous l'eau, l'homme n'est pas conçu pour mais est-ce plus physiologique de pratiquer des sports de combats, de sauter en parachute, de faire ski hors piste ou du motocross ? L'important est de pratiquer une activité qui procure un bien-être quel qu'il soit. 

Toutefois, nous pouvons être confrontés à des limitations physiques qui contre-indiquent la pratique de certains sports. La plongée sous-marine ne fait pas exception à la règle mais fort heureusement, il y a très peu de situations médicales qui l'empêchent de façon absolue (asthme non contrôlé, pneumothorax spontané ou secondaire récidivant, épilepsie, shunt cardiaque autre que foramen ovale).

Il peut par contre être utile d'instaurer des précautions et de faire des ajustements en fonction de l'âge, du niveau, du type de plongée et des préférences du plongeur. Une consultation spécialisée  permet de juger si un individu est apte à la pratique de la plongée sous-marine et de discuter des adaptations nécessaires afin de plonger en toute sécurité et d'éviter l'aggravation d'une pathologie éventuelle. Les aspects médicaux sont essentiels non seulement pour le plongeur et pour son binôme ! Ce dernier doit être en sécurité avec vous, doit pouvoir compter sur vous en cas de problème et être averti de soucis potentiels afin de lui permettre de réagir au mieux et de vous remonter en surface sans trop de dégâts.

Délivrer un certificat d'aptitude à la plongée sous-marine n'est pas un acte anodin. Cela doit être fait par des médecins eux-mêmes plongeurs ou mieux encore, plongeurs et titulaires d'un diplôme de médecine subaquatique. Cela évite également les envois inappropriés chez mes confrères cardiologues à la recherche d'un foramen ovale avant de débuter la plongée...

L'engouement pour la plongée sous-marine n'a cessé de croitre depuis les années 60 et de ce fait, la population de plongeurs couvre tous les âges comprenant les "vieux plongeurs aguerris" ayant débuté avec Cousteau et ceux qui débutent la plongée après 50 ans ou plus. Il est dés lors évident que les recommandations ne vont pas être les mêmes pour deux individus du même âge expérimenté versus novice.  

Les modes de vie ont également évolué au fil des décennies et ont induit la survenue de maladies chez des individus plus jeunes en particulier les pathologies cardiaques (hypertension artérielle, angine de poitrine, infarctus myocardique, accident vasculaire cérébral, trouble du rythme, artériopathie périphérique), pulmonaires (asthme, bronchite chronique, emphysème) et métaboliques (diabète, obésité).

La pratique de la plongée sous-marine sera vivement déconseillée à une personne porteuse de ce type d'antécédent souhaitant s'initier à ce sport mais qu'en sera-t-il du plongeur assidu et passionné qui plonge dans toutes les mers du globe et ne peut s'imaginer un seul instant d'interrompre ces merveilleux moments aquatiques ? 

Partageant cette passion, je ne peux pas imaginer d'arrêter de m'adonner à mon sport favori mais je suis convaincue qu'il faut le faire en toute sécurité et ne pas risquer d'aggraver un problème médical. C'est notamment l'objectif d'une consultation spécialisée, trouver la meilleur façon de poursuivre la plongée sans danger.


La plongée sous-marine peut être pratiquée par une grande diversité de personnes de façon sereine et sans risque médical majeur pour la plupart d'entre nous. Se baser sur de vieilles interdictions, se renfermer derrière des antécédents ou se fier à des propos mal tenus ne peut faire qu'un tort, ne pas oser plonger !

Quel dommage n'est-il pas ?! Alors, une seule chose à faire, S.O.S Docteur plongée !

© 2013-2018 par Cerise & Divemonkey Liège Scuba School - Ecole de plongée à Liège.  No fish were harmed in the making of this website.

  • Gris Facebook Icône
  • Gris Icône Instagram