Plongées, soleil ..les recommandations ESSENTIELLES !

Plongées, soleil et ... les recommandations ESSENTIELLES !



plongée soleil

L'arrivée du printemps est synonyme de reprise de plongées pour certains et intensification du rythme hivernal pour d'autres. Quelle que soit votre destination, sous les tropiques ou dans nos lacs et carrières un tantinet plus frais, il est important d'être davantage attentif à certaines choses.


L'hydratation est l'une des principales dans la mesure où notre corps est constitué de 60% d'eau. Sans elle, nous ne pouvons fonctionner au sens propre comme au figuré! Bon nombre d'entre nous ne peuvent pas rester une semaine sans plonger!


corps humain eau

Aussi bizarre que cela puisse paraître, les plongeurs, bien qu'entourés d'eau, présentent un risque accru de déshydratation. La pression hydrostatique appliquée sur l'ensemble de notre corps lors de l'immersion modifie la circulation du sang en le dirigeant vers le thorax (au lieu des membres) et est responsable d'une cascade de modifications chimiques dont le but est de déclencher une diurèse (sécrétion d'urine). Notre débit urinaire augmente jusqu'à six fois lors d'une plongée et ce phénomène s'accroît d'autant plus lors de conditions de plongées difficiles ainsi que les immersions en eaux froides.


Vous comprenez dès lors qu'un apport hydrique suffisant est indispensable au bon fonctionnement de notre corps en conditions de repos et d'efforts. Mais, outre la nécessité de maintenir notre corps et différents organes fonctionnels, le plongeur doit être particulièrement attentif à son hydratation car la déshydratation augmente considérablement le risque d'accident de décompression en provoquant un épaississement du sang. Un sang épais circule lentement et de ce fait, l'élimination d'azote est ralentie.


Notre organisme envoie des signaux qui signifient qu'il est en déshydratation. Le premier est la soif et avoir cette sensation signifie que vous êtes déshydraté ! Le deuxième signe est la couleur des urines. Des urines claires signifient une bonne hydratation, des urines foncées sont synonymes de déshydratation.


urine déshydratation

Que faut-il faire pour éviter tous les désagréments liés à la déshydratation ?

  1. buvez essentiellement de l'eau. Evitez sodas, café, thé et tisanes car ils ont un bilan hydrique nul. Cela signifie que les entrées sont égales aux sorties. L'objectif en plongée est d'avoir un bilan hydrique positif avant (entrées > sorties) étant donné que notre diurèse va s'accroître durant l'immersion.

  2. buvez un verre d'eau toute les 15 minutes avant et après plongée. En effet, le bilan hydrique va rapidement devenir négatif après plongée (sorties > entrées). Il est essentiel de le rééquilibrer.

  3. évitez toute consommation d'alcool car en plus de perturber votre jugement lors de la plongée, l'alcool est un puissant diurétique et va dés lors majorer la déshydratation. Notre foie a besoin d'1,5h pour éliminer la quantité d'alcool contenue dans un verre standard. Si vous consommez 10 verres à partir de 23h, votre foie aura besoin de 15 heures pour totalement éliminer ce que vous avez bu. Par conséquent, à 8h le lendemain, vous serez toujours en intoxication éthylique. Soyez vigilant au début de votre consommation éthylique et à sa quantité en particulier lors des séjours de plongées.

  4. adaptez votre consommation en fonction des conditions climatiques de l'endroit où vous vous trouver.

  5. n'abusez pas de l'exposition solaire.